Epidermolyse bulleuse : l’espoir d’une greffe inédite

L’équipe du Professeur Alain Hovnanian a greffé jeudi 17 septembre 2020 à l’hôpital Necker à Paris le premier patient atteint d’épidermolyse bulleuse dystrophique héréditaire par greffe de peau reconstruite génétiquement modifiée. Tout s’est bien passé, nous ne manquerons bien entendu pas de vous tenir informés sur les avancées de cette prouesse, aboutissement de près de 30 ans de recherche , qui laisse espérer un premier traitement efficace contre la maladie.

Retrouvez l’article paru dans le magazine de l’INSERM :

Lire l’article

Les derniers articles


L’importance des soins holistiques en cas de maladie rare
Actualités L’importance des soins holistiques en cas de maladie rareL’épidermolyse bulleuse est une maladie rare, mais aussi une maladie génétique et une maladie orpheline. Ses ...
Formation Parent-Expert : inscription ouverte
Actualités Formation Parent-Expert : inscription ouverteLa formation Parent-Expert est à destination des parents aidants, toutes FSMR (Filières de Santé Maladies Rares) ...
Impot sur le revenu et handicap : les spécificités
Actualités Impot sur le revenu et handicap : les spécificitésComme tous les ans revient la saison de la déclaration d’impôt sur le revenu. Éclairage sur les spécificités ...